L'arabe du futur t4 - BD

Riad Sattouf (BD SAT a1)

 

Quatrième tome réussi pour cette série où le dessinateur Riad Sattouf évoque ses souvenirs d’enfance partagés entre sa mère française et son père syrien. À travers son expérience se retrouvent évoqués de nombreux thèmes : adolescence, influence de la religion, premiers émois amoureux, difficulté à trouver sa place entre deux héritages culturels… On reste surtout intrigué par la relation entre l’auteur et son père, professeur d’université en Arabie Saoudite, être contradictoire, tour à tour moderne et intégriste. Des portraits réalisés avec humour et tendresse mais toujours sans complaisance. On attend  déjà la suite avec impatience !

 

 

Facteur pour femmes - BD

Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice (BD QUE f)

 

 

Août 1914, la première guerre mondiale éclate. Sur une petite île bretonne, tous les hommes sont mobilisés. Ne restent que les enfants, les vieillards, les femmes et Maël, jeune homme considéré comme infirme en raison de son pied-bot. Le voilà chargé de distribuer le courrier aux habitants, et surtout aux habitantes… Une occasion pour lui de tisser avec elles des liens privilégiés, un peu trop peut-être.

 

Ne vous attendez pas à une fin heureuse pour ce drame conté et illustré avec talent par Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice. Les deux compères ont parfaitement su retranscrire l’atmosphère particulière des petites îles isolées au début du XXème siècle. Ils évoquent ainsi les tragédies de la guerre et ses effets jusque dans les coins les plus reculés. Passionnant et bouleversant.

 

Love Tatoo - Imelda May - CD

(2 MAY 10)

 

Jouer une musique inspirée par le rockabilly des années 50 sans pour autant sonner vieillot, voilà le défi qu’Imelda May a choisi de relever. Pari réussi pour la jeune chanteuse américaine qui insuffle une bonne dose d’énergie dans ses compositions originales. Elle séduit également par sa voix rocailleuse et son charme naturel, créant une ambiance telle qu’on aurait envie de jouer les Marlon Brando dans l’Équipée sauvage, blouson de cuir inclus. En résumé, un album qui donne la banane, dans tous les sens du terme !

 

 

Le pelegrin -Tri Yann - CD

(091.4 TRI)

 

 

Dans cet album de 2001, les vétérans de la scène bretonne s’essaient à l’exercice toujours périlleux du concept-album. En racontant les pérégrinations d’un pèlerin moderne depuis l’Irlande jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, Tri Yann nous offre un voyage musical mêlant avec brio influences irlandaises, bretonnes, occitanes et espagnoles, alternant le comique et le tragique, l’ancien et le moderne. On notera particulièrement l’introduction en gaélique I rim bo ro, la poignante Geste de Sarajevo, évocation de la stupidité de la guerre et du nationalisme, et les plus dansant L’ULM merveilleux et Kas-abahr en Okitania. Dans la longue discographie du groupe nantais, on aurait tort de négliger cet opus.

 

 

Du cœur à l'outrage - La Rumeur - CD

(2 LAR 90)

 

 

Oubliez les clichés des rappeurs superficiels intéressés uniquement par l’argent et la gloire. Les Parisiens de La Rumeur restent définitivement intègres et indépendants, dénonçant les problèmes politiques et sociaux au fil de textes fouillés et d’ambiances sombres (renforcées par la participation du guitariste de Noir Désir à un morceau). Parfois grossiers mais jamais vulgaires, Ekoué, Hamé et leurs comparses rappellent que le rap n’est jamais meilleur que quand il a des choses à dire, et tant pis si ça dérange certains. Cette Rumeur-là est bien à mettre entre toutes les oreilles.

 

 

Rechercher sur le catalogue :

Blog patrimoine de Pleucadeuc